Le 23/04/16

La plupart du temps, j'évite les semis en intérieur non pas parce qu'ils auraient tendance à filer mais plutôt parce que l'acclimatation en extérieur s'avère, en ce qui me concerne, assez difficile et lente. En effet, il ne faut surtout pas repiquer les plants dans son potager du jour au lendemain sous peine de compromettre leur culture. Il faut d'abord les sortir par temps doux, nuageux et sans vent deux à trois heures en après-midi. Chaque jour, ces jeunes plants devront rester un peu plus longtemps en extérieur, ce qui prendra environ un semaine avant de pouvoir les installer définitivement dans son jardin.

Voilà la raison pour laquelle je n'apprécie pas les semis à la maison. Mais la météo étant ce qu'elle est, c'est à dire venteuse et froide avec parfois encore quelques gelées, je n'ai pas vu d'autre solution.

 

Le tomates cerises et Roma (parce qu'elles sont plus résistantes au mildiou) ont germé en quelques jours et ont très vite poussé.

 

P1090958

 

Les poivrons, trois semaines d'attente avant germination

 

P1090959

 

Les concombres (deux à trois jours)

 

P1090953

 

Les potirons rouges vifs d'Etampes, comptez quatre à cinq jours

 

P1090954

 

Idem pour les potirons giant (les citrouilles)

 

P1090955

 

Le basilic, en deux jours

 

P1090956

 

Le céleri d'Elne, qui soit dit en passant n'a rien voulu savoir dans les châssis, un peu moins d'un semaine.

 

P1090957

Je crois que je ne m'émerveillerai jamais assez d'assister à tout ce processus. Voir toutes ces graines germer pour donner de beaux plants qui finiront dans notre assiette, quelle fierté et à plus forte raison quand c'est bio !